La Comédie-Française, mai 2011 sur L’Échange

« Ce spectacle m’a permis de retrouver l’émerveillement que j’avais ressenti à la découverte de l’œuvre mise en scène par Vitez à Chaillot il y a vingt-cinq ans. J’ai été émue par la poésie, l’intelligence de cette pièce qui m’est apparue raffinée et populaire. Votre travail à tous, d’une belle audace et harmonie, restitue la profondeur, la diversité, la sensualité, du théâtre de Claudel. Du poète dans la splendeur de sa jeunesse, touché par la grâce, en proie peut-être à ce désir fou de la vie qui conduit aux portes de la mort. C’est un spectacle somptueux et sobre, intense, charnel. On y entend les battements du monde, sa construction, sa sauvagerie. C’est un travail qui nous hisse sur les sommets de la poésie de Claudel. »

Esther Penouilh,
Secrétaire de Mme l’Administrateur général de la Comédie-Française, Muriel Mayette

 

 

Ce contenu a été publié dans Presse, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire