Angélique Calfati

Costumière

Angélique Calfati

Après avoir suivi pendant 2 ans des cours de couture pour adultes avec la Mairie de Paris, Angélique Calfati décide de poursuivre sa formation en suivant un cursus universitaire. Elle obtient en 2005 son DEUG en Arts du Spectacle, option théâtre. Parallèlement à ses études, elle ne cesse de travailler auprès de différentes productions professionnelles. En 2003, Lee Sullivan l’engage comme costumière pour son court-métrage The Clearing produit par Imavision Production. En 2005, elle travaille comme costumière pour Chaitanya, court-métrage de Christine Riche, en tant qu’assistante costumes pour Le grand appartement, long-métrage de Pascal Thomas et enfin comme habilleuse pour le téléfilm Sartre, l’âge des passions de Claude Gorreta.

En 2006, elle est costumière pour le spectacle Coquin d’caf-conç’, puis retourne à la télévision pour la série Sœur thérèse.com où elle occupe le poste d’assistante costumes habilleuse. En 2007, elle occupe également le poste d’habilleuse pour le Docu-fiction de Sébastien Grall Elles me disaient « Tenez-bon ! ». En 2008, elle crée pour la compagnie Narcisse Théâtre les costumes de L’enfant invisible mis en scène par Audrey Lamarque.

De sa rencontre avec L’Explique-Songe en 2004 naîtra une collaboration sur plusieurs projets.  Elle crée les costumes de Big shoot en 2007 et des Pirates Rescapés en 2008, spectacles mis en scène par Sidney Ali Mehelleb. Elle signera la création et la réalisation de costumes pour quatre mises en scène de Valérie Castel Jordy, Follement Gai en 2004, Le Chant du Dire-Dire en 2006, L’Echange en 2011 et Pacamambo en 2012.

Laisser un commentaire