Véronic Joly

Véronic Joly

Véronic Joly

Véronic Joly a suivi la formation de deux ans de l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq. Depuis 1996,  elle est membre du Théâtre de la Jacquerie et a joué dans une quinzaine de spectacles mis en scène par son fondateur Alain Mollot. Elle a co-animé avec lui des stages de masques neutres et de « théâtre à partir du réel ».

Depuis 1999, elle fait partie de l’équipe artistique de la Comédie de Picardie et participe à plusieurs créations. Elle a adapté et mis en scène : La vie est belle pour les ressuscités de Léonid Andreïev, Cabaret Monthy-Python d’après les
 Flying Circus. Avec ARS ANIMA elle a conçu le spectacle Maux croisés sur la problématique du SIDA, coécrit et mis en scène  Fenêtre sur terre  à propos du développement durable et Le Festin Solidaire sur la souveraineté alimentaire.

D’autre part, depuis 1991, elle crée de nombreux spectacles d’improvisation théâtrale. En 1993, elle entre à la LIFI (ligue d’improvisation française), en 2000 elle en devient directrice artistique. Elle anime depuis 15 ans des stages de formation de prise de parole en public et d’analyse comportementale. Elle est formatrice dans plusieurs ligues d’improvisa
tion en France et dans plusieurs compagnies théâtrales (le Rire Médecin, Aline, …)

En 2009, elle joue Rêve d´A avec la Cie de L´Art Eclair et Premier réveil avec la Cie de la Belle Idée, elle tourne dans la série Mademoiselle réalisation J. Varley et dans Ricky de François Ozon. Elle met en scène Le 8è jour pour le Festival Jardins en Scène, le spectacle Bez Zeme avec la compagnie franco-tchèque Décalages ainsi que la dernière création de la Cie Art Tout Chaud Pas de Quartier. Dernièrement, elle joue avec le collectif Jacquerie dans Le dîner, mis en scène par Joan Bellviure présenté notamment au Festival d’Avignon OFF 2016.

Laisser un commentaire