Olivier Deparis

Issu d’une famille où la musique occupait une place centrale, Olivier Deparis envisage la musique comme une seconde langue natale. Il s’est formé durant trois ans à l’art dramatique au Cours Florent, à L’école LEDA dirigée par Yves Pignot et au Théâtre du Soleil à l’occasion d’un stage. Il a exercé pendant une quinzaine d’années le métier de comédien tout en continuant à créer et à pratiquer la musique.

Il a joué notamment comme musicien interprète dans L’illusion comique de Pierre Corneille mis en scène par Georgio Strehler à l’Odéon – Théâtre de l’Europe et à Milan. Il a composé la musique de plusieurs mises en scène dont Terre, création d’Hubert Colas à la Scène Nationale Le Moulin du roc de Niort, puis en tournée en France. Il a composé et réalisé la bande son de La pantoufle de Claude Ponti, spectacle Jeune Public mis en scène par Olivia Machon.

Comme guitariste, il collabore par la suite en création collective avec plusieurs groupes pop rock Die Bunker et Mami Chan Band avec lequel il a participé à deux Tournées culturelles avec la CCAS EDF. Il initie et dirige le groupe Idiots dont il est auteur compositeur et interprète. Il a participé également à plusieurs projets collectifs du Label expérimental Trace Records, ainsi qu’à des performances d’art contemporain avec Elodie Lesourd au MAC VAL de Vitry.

Pour le cinéma, il a composé ou arrangé une partie des B.O. de films de Bruno Podalydès et Arnaud Desplechin ainsi que des musiques de court-métrages et documentaires. Il a répondu à des commandes pour le multimédia et la publicité.

Il a récemment suivi deux stages de formation au CIFAP, l’un pour approfondir ses connaissances en techniques de composition et d’organisation du travail musical pour l’image, l’autre consacré à l’orchestration et à la direction de séance d’enregistrement d’orchestre. Il travaille actuellement avec un quatuor à cordes et un chanteur anglais sur un nouveaux projet Angelfich Decay, expérience aux résultats enthousiasmants d’hybridation des principes d’écritures des musiques électroniques avec les timbres d’instruments classiques.

Laisser un commentaire